Sannois

CDC Habitat Social (95)

27 Logements sociaux en construction modulaire à Sannois (95)

Maîtrise d’ouvrage_ CDC Habitat Social   | Architectes_ Scop Atelier 15   | BET Thermique_ E3F Ingénierie  | Calendrier_ Phase PRO en cours – Livraison avril 2021   | Programme_ 27 logements   | Superficie_ 1 528 m² SDP   | Performance énergétique_ RT2012-20% – E3C2  | Performances environnementales_ Bâtiment BBCA + NF Habitat H&E   | Système constructif_ Structure bois (modulaire 3D)   | Coût travaux_ 3 300 000 € HT

La construction de ces 27 logements neufs est réalisée sur la dalle de parking existante de la résidence Bel Air, dans l’optique d’une requalification urbaine et architecturale de cet espace. Nos bâtiments occupent sur la dalle une emprise élargie. Le parti-pris urbain du projet est de réinvestir cette dalle symptomatique de la période des constructions des grands ensembles et de « l’urbanisme de dalle ». Le projet va ainsi développer trois notions :

Retrouver la rue, faire évoluer un modèle urbain historique via de nouveaux usages. La séquence sur la rue des Fossés trempés face à l’école, est fortement irrigués par les flux des entrées-sorties des enfants du groupe scolaire. Ainsi, l’idée est de recréer un parcours sécurisé en journée uniquement par l’utilisation de deux ouvertures formant un passage, allant de la rue des Fossés trempés au platelage reconstitué sur la dalle.

Structurer une cour intérieure, un entre deux comme véritable espace public. Les cheminements créés en réhausse sur la dalle alternent avec des espaces végétalisés et des espaces minéralisés.

Toutes les distributions et accès aux passages et cages d’escalier ouvertes donnent et animent les flux. Ainsi c’est le rapport public/privé qui se retrouvent traités et autorisent de nouveaux usages de ces parties en pied d’immeuble.

Implanter les bâtis sur la dalle par des plots ouverts, renvoyant les signes de la maison. Le projet vient interroger la nature même de la résidence Bel air, accompagnant la logique qui avait prévalu à l’époque d’unité d’habitation en réinterprétant ce type d’implantation par le jeu de « bâtiments plots » creusés par les passages et les dessertes extérieures communes. En regard d’immeubles plus hauts (R+4 à R+9), le projet développe la construction de deux immeubles d’échelle intermédiaire. Rentrer chez soi par l’extérieur, utiliser les paliers d’étages comme espace de sociabilité, animer les façades par les circulations verticales d’escalier sont autant de dispositif pour refabriquer du « Vivre ensemble ».

Galerie du projet

Slide Contactez-nous Tél. : +33 1 45 21 94 04
15 rue Barbès
94200 Ivry sur Seine
trouvez-nous © 2017 Scop Atelier15 - Tous droits réservés